Échec chronique de la communication #Lydec : un micro trottoir qui révèle tout واش راضين: الحلقة الأولى « شركة ليديك »

Lydec n’arrive pas à convaincre le consommateur par sa communication car effectivement elle a des problèmes de fond et de forme dans la facon de concevoir ses messages.

Sur le fond, il existe de vraies périodes ou la consommation connait une hausse (ramadan, été, etc) et surtout le recours à l’estimation très mal faite chez cette entreprise fait exploser les factures! les gens ne peuvent avoir confiance dans une entreprise ou ils voient chaque année leur facture jouer aux montagnes russes sur certaines périodes sans se poser de questions, et ils ont raison ! esquiver ces questions qui reviennent périodiquement comme Lydec a l’habitude de faire n’arrange rien à la crédibilité du message!

Deuxième point de fond, la tarification sélective touche beaucoup de foyers! Lydec devrait nous dire combien de maison ont moins de 150kwh en consommation ? le systeme qui a été mis en place est en effet désavantageux pour les consommateurs qui payent plein pot avec un seuil aussi bas offert à Lydec par les autorités. Mais ca ils n’oseront pas vous dire …. et les gens ont raison de râler là dessus!

Sur la forme, Lydec passe par la presse écrite notamment arabophone, qui lit au Maroc? et encore moins les journaux qui connaissent une crise partout ? c’est par les réseaux sociaux que ca passe ou des capsules radio en (darija) arabe argotique pour toucher la masse et insister sur une idée clé pas plus (Lydec applique les tarifs de l’état et n’a pas le droit de les toucher).

Bref, des années que des millions de dirhams sont éclatées et l’image de Lydec ne bouge pas d’un Iota ! à chaque manifestation sociale, cette entreprise revient comme étendard national qui symbolise la corruption ! le 20 février, Attac, ACME, Stoplydec, les citoyens …. il y’a de bonnes raisons de converger à dire … une telle médiocrité de service et des pratiques observées constitue un sérieux problème pour les citoyens !

Lydec agit comme les administrations que le roi a critiqué dans son dernier discours en termes de performances, et comme un prédateur en termes d’avantages injustifiés captés par son management et sa maison mère. La sous-performance à la marocaine, avec une haute-taxation à la danoise !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s