Nouvelle victoire: L’eau du Val d’Orge passe en régie publique le 1er mai

Nolwenn Cosson (@nolwenncosson)
EssonneCœur d’Essonne AgglomérationRégie publiqueEau

Sa « naissance » est prévue dans trois jours. Le 1er mai, à minuit, Eau Cœur d’Essonne, la nouvelle régie publique en charge de la distribution de l’eau dans les dix communes de l’ex Val d’Orge* sera lancée. Ce nouveau mode de gestion avait été sollicité par 78 % des suffrages — sur 7 313 bulletins vérifiés — lors d’une consultation publique organisée en juin 2015. La première facture sera adressée aux 130 000 habitants en septembre.

Un lieu unique pour les usagers. Ce jeudi, les élus de Cœur d’Essonne agglomération (rassemblement de communes qu s’étend de Sainte-Geneviève-des-Bois à Arpajon) ont inauguré le nouveau bâtiment de la régie de l’eau. Installé rue Denis-Papin, dans la zone des Montatons à Saint-Michel-sur-Orge, il permettra d’accueillir et d’informer les consommateurs. « Notre ambition est d’améliorer la relation et la réactivité des services auprès des usagers », note Sylvain Tanguy, vice-président (PS) de l’agglomération et président d’Eau Cœur d’Essonne.

Une diminution des tarifs. En reprenant la main sur la distribution de l’eau, la régie unifie les prix imposés jusqu’alors par Suez et Véolia. Car si Fleury-Mérogis, Brétigny-sur-Orge et Le Plessis-Pâté s’en sortaient avec des abonnements annuels allant de 19 à 22 €, les habitants de Sainte-Geneviève-des-Bois, Villiers-sur-Orge et Longpont-sur-Orge payaient pour leur part entre 34 € et 51 €. « La facture va baisser pour huit des dix communes, assure Sylvain Tanguy. Nous avons estimé une réduction moyenne de 35 %. » Les taxes reversées à l’Agence de l’eau ou au Syndicat des rivières resteront elles inchangées. « Cela se traduira par une économie totale annuelle pour les usagers de plus de 4 M€ », se réjouit Pascal Grandjeat, représentant de l’association Aggl’Eau Publique Val d’Orge au conseil d’administration.

Longpont-sur-Orge, le 28 février. Jusqu’en juin, des employés de Cœur d’Essonne agglomération effectuent des relevés contradictoires des compteurs d’eau aux côtés des agents de groupe Suez et de Véolia. (DR.)

 

article complet : http://www.leparisien.fr/essonne-91/l-eau-du-val-d-orge-passe-en-regie-publique-le-1er-mai-27-04-2017-6895887.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s