Lettre ouverte à madame Isabelle Kocher directeur général du groupe #Engie

Madame

Si vous pensez que la lettre ci dessous est insensée je vous invite à m’assigner en justice le plus rapidement possible, se cacher derrière l’indifférence pour échapper à vos responsabilité ne va pas fonctionner indéfiniment, faire la politique de l’autruche indéfiniment non plus. Pendant que nous mettons à mal votre système crapuleux et que nous avons tenté la médiation, vous vous enfermez dans une tour d’ivoire qui va un jour s’effondrer.

La filiale d’Engie en Polynésie est coupable de tentative de corruption, de suspicion de corruption, de menaces sur des élues et agents territoriaux dépositaires de l’autorité publique. Cela madame ne sont que les éléments dont nous avons des témoignages et n’augure pas du reste des activités crapuleuses de votre filiale en Polynésie … comme dans le reste du monde

Il ne nous appartient pas de savoir pourquoi aucune plainte n’a été déposée contre votre filiale. Sachez quand même que certaine victime des agressions de votre filiale en porte encore les stigmates ceci expliquant sûrement cela. Mais désormais il est de notre devoir de consommateur, de citoyen, de dénoncer l’attitude insupportable d’Engie en Polynésie et de vous demandez des comptes pour avoir pendant des années fait des marges au delà du raisonnable sur le dos des consommateurs Polynésiens.

Libre à vous comme par le passé de rejeter la faute sur les gouvernements polynésiens successifs, tout aussi responsable que vous, mais s’ils se sont montrés incompétents, laxistes ou corrompus, il fallait bien que vous soyez là pour les corrompre et profiter de la situation pour saigner le peuple polynésien

Depuis 2013 la direction d’Engie est parfaitement informée des pratiques crapuleuses car le ministre Polynésien de l’énergie à l’époque a écrit à monsieur Mestrallet pour faire cesser les agissements mafieux de votre filiale sur le territoire.

Madame, vos prédécesseurs à la direction d’Engie ont corrompu le système énergétique polynésien, vous pouvez soit y remédier, soit être moralement leur complice soit bien-sûr m’assigner en justice ainsi que les personnes qui ont déjà publiquement déclaré être les victimes des agissements mafieux de votre filiale.

Je n’attend qu’une chose madame, que vous reconnaissiez les fautes commises par les directeurs de votre filiale en Polynésie, corruption, menaces, pour maintenir votre monopole ; que vous reconnaissiez comme l’a indiqué la justice en 2013 puis 2014 que vous avez fait des marges au delà du raisonnable pendant des décennies et qu’à ce titre vous acceptez de dédommager les consommateurs Polynésiens

Ariitaia Tia’i

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s