COP 21: le green washing s’affiche #Engie #Suez >> maisons mères de #Lydec

Air France, Nissan-Renault, IKEA… Certains sponsors de la Conférence sur le Climat sont pour le moins surprenants. Des écologistes n’ont pas loupé leurs tentatives de « green washing ».

Pour assumer l’énorme coup de l’organisation de la COP21 (186,9 millions d’euros votés par le Sénat), l’état français a fait appel à des sponsors privés. Le « Club des mécènes » a promis de prendre en charge 20% du total. Mais certains noms de ces mécènes font tiquer les militants écologiques: Air France, Nissan-Renault, JC Decaux… Ils dénoncent des tentatives de green washing.

Pas « climato-compatibles »!
Plusieurs ONG se sont insurgées. Les Amis de la Terre, Attac France, le Corporate Europe Observatory, WECF et 350.org dénoncent « l’incohérence du gouvernement et redoutent que les négociations se retrouvent aux mains des pollueurs », peut-on lire sur le site des Amis de la Terre. « Non! Les sponsors privés de la COP21 ne sont pas climato-compatibles! Énergéticiens fossiles et fissiles, compagnie aérienne, constructeurs automobiles: la liste des mécènes de la 21e Conférence de l’ONU sur le climat (COP21) (…) comprend des multinationales françaises qui ne sont pas compatibles avec le climat. »

Le top 5 des hypocrites

Dans sa chronique sur Streetpress.com, Bastien Beaufort décrypte le « foutage de gueule » de ces multinationales qui donnent de l’argent « pour » le Climat d’une main et en gagnent (beaucoup plus) en polluant la Planète, de l’autre. Exemples: Engie (ex-GDF-SUEZ) dont le PDG dit avoir « l’absolue certitude que le réchauffement de la planète peut conduire à une catastrophe et endommager durablement l’équilibre à la surface du globe », mais dont les forages à la recherche de gaz de schiste libèrent « 30% de méthane en plus que l’extraction de gaz classique. Ce composant chimique (CH4) est 34 à 86 fois plus polluant, en terme de rétention de chaleur, que le dioxyde de carbone. » Ou encore Nissan-Renault qui met en avant les 200.000 voitures électriques vendues depuis 2010 en oubliant de mentionner les 8,5 millions de voitures classiques (roulant aux dérivés du pétrole, donc) vendues dans le monde rien qu’en 2014… Bien sûr, ces sponsors se défendront en disant qu’il faut bien commencer quelque part. Peut-être. Mais de là à les prendre pour des « défenseurs du climat », il y a encore un pas si énorme que même Air France (autre sponsor de la COP21) ne nous fera pas franchir.

Fausses affiches
Le collectif s’appelle Brandalism, contraction de « brand », « marque » en anglais et vandalisme). Pas moins de 600 affiches raillant les sponsors de la COP21 ont été placées par des militants dans des centaines d’abribus JCDecaux (sponsor de la COP21) de Paris. Ainsi, une fausse pub VW promettait « Roulez plus propre. Du moins en apparence », en référence du logiciel destiné à frauder les tests anti-pollution qui a fait scandale ces derniers mois. Ou encore, le logo de Total qui annonce « Notre philosophie: vous n’avez pas besoin de savoir » sur fond de plateforme pétrolière en feu… Voir les affiches ici.

http://www.moustique.be/14689/cop-21-le-green-washing-s-affiche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s