AMENDIS: APRÈS TANGER, LA COLÈRE GAGNE LES AUTRES VILLES DU NORD

Par Abdelhafid Lagzouli le 10/11/2015 à 22h57

AmendisTanger

Les Tangérois étaient nombreux à descendre dans la rue pour protester contre des factures salées.

– Le360

Kiosque360. Les vagues de protestations contre Amendis font tâche d’huile et touchent désormais les autres villes du Nord. Quelques manifestations s’y sont déroulées, d’autres sont programmées pour la fin de semaine.

Après Tanger, la vague de protestations contre Amendis s’étend à d’autres villes du Nord telles que Fnideq, Tétouan, Matil, Mdiq et Larache. Et c’est justement «contre cette propagation de la vague de protestation qu’Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement avait mis en garde lors de son déplacement, sur instructions royales, à Tanger», rapporte le quotidien arabophone “Akhbar Al Yaoum” dans son numéro du mercredi 11 novembre.

Alors que le nombre de participants aux manifestations de Tanger est en nette régression, celui des mécontents à Tétouan est en progression. «Des centaines de citoyens ont pris part à la marche qui a démarré depuis le quartier Kouilma pour demander le départ d’Amendis», ajoute le journal. A ce propos, force est de constater que bien que cette marche ait été largement quadrillée par les éléments des forces de l’ordre aucun incident n’a été relevé.

 

Les appels à une deuxième marche ont déjà trouvé un écho. Cette fois, c’est le quartier de La colombe blanche qui est proposé comme point de départ. «Des centaines de citoyens sont attendus samedi prochain à cette manifestation. Leur principale requête sera d’appliquer les mêmes décisions qui ont été prises pour Tanger», souligne le journal.

Un compteur pour plusieurs familles
Rappelons-le, Mohammed Idaomar, président du Conseil municipal de Tétouan avait annoncé des mesures susceptibles d’atténuer le poids des factures d’eau et d’électricité des habitants. Parmi les idées proposées, la rationalisation de la consommation à travers la réparation des compteurs défectueux, l’arrêt de l’utilisation d’un seul compteur par plusieurs familles, etc. «Par ailleurs, il a été convenu avec certains citoyens de corriger les factures erronées, mais réglées, si les compteurs sont utilisés par plusieurs foyers», souligne le quotidien.

Tétouan n’est pas la seule ville à préparer sa marche de protestation. Les habitants de Fnideq se préparent aussi à marcher samedi prochain pour le départ d’Amendis, après la réussite de sa première marche. «La ville a enregistré près de 6.000 manifestants en fin de semaine dernière, selon les estimations d’associations, qui ont formé un flux de plus d’un kilomètre et demi», précise le journal.

Une autre marche a été enregistrée à Mdiq, où les protestants se sont dirigés vers la corniche pour manifester leur mécontentement. Martil a opté, pour sa part, pour une large campagne d’extinction des lumières à laquelle une large frange de la population a positivement répondu.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s