Prise de parole de l’Association Autre Maroc lors du rassemblement du 7 novembre 2015 en face du siège de Veolia #Amendis

Cher-e-s ami-e-s,

Merci à tou-s-tes d’être venu-e-s aussi nombreu-x-ses à ce rassemblement de la solidarité avec nos frères et sœurs de Tanger et du Nord du Maroc.
Nous sommes réunis ici pour dire à nos camarades de Tanger et du Nord qu’ils ne sont pas seuls. Nous leur disons que nous nous tenons à leur côtés dans la lutte qui est la leur depuis bientôt quatre semaines et que rejoignent aujourd’hui Casablanca et Tanger. Nous leur disons que leur lutte est la nôtre, que leurs intérêts et leurs combats sont les nôtres, que l’on soit au Maroc ou à l’étranger.

Eux qui nous rendent notre dignité face aux entreprises privées et néocolonialistes, nous relayons ici, à Paris, dans le XVI arrondissement, avenue Kléber, au mileu des ambassades et des grandes entreprises, dans ce haut lieu de la richesse et de l’exploitation des uns par les autres, leur message de lutte et d’espoir. Ce message quel est-il ?

Il est à la fois simple et puissant : ce message, il nous dit que le bien public et l’intérêt collectif ne seront pas sacrifiés sur l’autel des intérêts de quelque uns. Il nous dit que face à l’avidité et l’injustice des capitaux privés et néocoloniaux, il ne peut y avoir de négociations ni de débat. Il n’y que le combat jusqu’à ce que l’une ou l’autre partie cède. Et nous ne céderons pas !!

A nos camarades de Tanger et du Maroc, qui, marginalisés par des entreprises avides de profit, nous portons aujourd’hui leur message de lutte et d’espoir au cœur même du centre qui les exclut, devant le siège de Véolia, qui est comme vous le savez, la société-mère d’Amendis, de la Redal, de la Lydec et de la moitié du Maroc connu.

A eux qui sont les proies d’une entreprise avide, malhonnête, capitaliste, nous portons leur message de refus de la soumission. De Tanger à Casa, de Rabat à Paris, nous disons Non ! Non au capitalisme qui soumet, affame et tue, non à la domination des puissants et des injustes.

Que l’on ne se trompe, nous n’attendons rien du droit, ni de la justice. Que l’on ne s’y trompe pas, ceci est un rapport de force. Un rapport de force où les grandes entreprises, les capitaux, les riches et les puissants sont les grands vainqueurs pour l’instant.

Mais le vrai message des résistants de Tanger, c’est qu’il n’y a pas de fin de l’Histoire, que ceux qui semblent être un dogme aujourd’hui sera détruit demain par la puissance des classes populaires.

Le message de Tanger est un message de lutte universelle, il est celui d’une représentation du monde où prime le bien collectif face à une autre où rien ne compte plus que le profit de l’individu-roi bien-né et bien-pensant. Il est valable de Tanger à Casa, de Paris à Saint Denis, de Athènes à partout dans le monde où la puissance des capitaux privés exploite les pauvres et les misérables.

Alors merci à vous tous, natif-ve-s du Maroc, de France ou d’ailleurs, qui vous placez du côté de ce-ux-lles qui souffrent, des dominé-e-s, des misérables, des exclu-e-s, des pauvres, nous appelons à la mobilisation pour dire non à la privatisation, au néocolonialisme, aux capitaux, à cet État qui n’est plus qu’une officine au service des riches et des puissants.

Hamza Esmili
Pour l’Association Autre Maroc.
(Association initiatrice du rassemblement).

http://www.rezocitoyen.org/Prise-de-parole-de-l-Association-Autre-Maroc-lors-du-rassemblement-du-7-novembre-2015-en-face-du-siege-de-Veolia.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s