Rennes reprend le contrôle de son eau #Twittoma #Maroc #France #Water

Dans la nuit du 31 mars au 1er avril, Rennes va tourner une page de son histoire: la SPL «Eau du bassin rennais», opérateur public, va remplacer, après 120 ans de contrats successifs, Veolia Eau, opérateur privé, pour exploiter le service de l’eau potable.

Après avoir repris, le 1er janvier dernier, le contrat de délégation de service public qu’elle avait avec Veolia pour l’exploitation de la distribution de l’eau, la Ville de Rennes va reprendre celui d’exploitation de la production d’eau du SMPBR (Syndicat mixte de production du bassin rennais). La Ville de Rennes reste propriétaire du réseau et le SMPBR de ses infrastructures de production, dont ses six usines.

Pour cela, une Société Publique Locale (SPL) a été créée. «Eau du bassin rennais n’a pas pour vocation à engranger des dividendes pour des actionnaires privés. Les profits qui émaneront de son activité seront mis au service de l’intérêt général» explique son directeur Christophe Barbot. C’est désormais cette SPL qui effectuera les nouveaux raccordements, les interventions sur le réseau public. Elle sera aussi en charge de la maintenance, de l’entretien du réseau et de la facturation aux abonnés.

Un des objectifs de cette prise de contrôle est de stabiliser les prix. Avec un tarif moyen de 3,20 euros le mètre cube, Rennes reste l’une des villes les moins chères de l’Ouest mais ce tarif avait connu une augmentation de 50 % ces vingt dernières années.

Une nouvelle culture du travail

Au-delà de la décision politique prise il y a maintenant deux ans par la Ville de Rennes d’une part, et la Collectivité Eau du Bassin Rennais – ex SMPBR d’autre part, cette mutation impacte également les salariés qui, à cette occasion, vont changer d’employeur, mais aussi de culture de travail.

Cette journée du mardi 31 mars sera en effet consacrée à la mue des équipes: les 110 agents de la SPL se verront confier leurs nouveaux équipements, de la tenue de travail aux nouveaux matériels informatiques en passant par les véhicules «Eau du Bassin Rennais», afin que tout soit prêt à minuit.

En coulisse, les équipes de Veolia Eau et de la SPL mettront de leur côté la dernière main à la pâte afin d’achever l’inventaire de fin de contrat et conserver un stock minimal de pièces sur site afin d’assurer la continuité de service durant ce changement historique.

Enfin, s’agissant d’un service aux usagers, l’accueil de l’agence se doit lui aussi de s’adapter au changement: transformation du bâtiment aux couleurs d’Eau du Bassin Rennais, mise à disposition des nouveaux documents d’information…

Lundi 30 Mars 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s