Situation syndicale instable dans la branche distribution d’énergie au Maroc ? #UMT

Les problèmes et mouvements différents face auquels doit faire face le syndicat unique de la distribution d’eau et d’éléctricitié au Maroc deviennent de plus en plus complexes

DOSSIER 1 : LES RELEVEURS DE LYDEC EN ATTENTE DE RÉGULARISATION

Les releveurs de Lydec, ces agents qu’on voit passer avec leur petits appareils pour lire les compteurs d’energie demandent depuis quelques mois que leur situation soit revue, et indiquent être moins payés pour chaque relève de compteur par rapport aux autres régies qui font la même chose, le syndicat semble sur ce dossier retarder de plus en plus l’échéance  ce qui rend la situation de plus en plus tendue ….. voici le premier document

DOSSIER 2: REDAL A RABAT, OU DES ACCUSATIONS GRAVES CONTRE LE REPRÉSENTANT SYNDICAL DE L’UMT ACCUSE PAR DES RAPPORTS INTERNATIONAUX DE RECEVOIR DES AVANTAGES INJUSTIFIÉS DE VEOLIA NOTAMMENT UNE VILLA ET SES FRAIS DE RÉNOVATION

Nous avons publié, les différentes attaques faites par l’élu M. Soudou de Rabat contre Rachid Menyari et qui circulaient sur la presse, ainsi que le rapport de France libertés, accusant directement Menyari qui représente le syndicat UMT et les oeuvres social de bénéficier de largesses illégales et injustifiées de Veolia pour le maintien de la paix sociale. M. Menyari a meme decidé d’aller en justice contre l’élu Soudou mais les rapports de l’ONG France libertés semblent indiquer que les faits reprochés sont bien constatés et réels ! encore un deuxieme scandale syndical !

DOSSIER 3: SITUATION TENDUE A AMENDIS AU NORD DU MAROC

Là encore des mouvements de rejets de gens parachutés par l’UMT et accusés de ne pas servir l’intérêt du personnel sont rejetés par des mouvements correctifs internes. Certaines vidéos circulant sur youtube démontre l’état de ras-le-bol interne du personnel et la lutte des mouvements correctifs pour changer dans le calme la situation. Ces tensions ont fini par envoyer une dizaine de personnes à l’hopital après des heurts physiques en renouant avec les pratiques de « barbouzes » de la fin des années 1980 début 1990 ou tout ceux qui n’étaient pas d’accord étaient accueillis avec des chaines et des bâtons selon certaines versions d’anciens témoins vétérans du secteur !

Conclusion : il y a un sérieux problème qui fait surface dans un secteur  qui est supposé être le plus riche du Maroc en termes de recettes pour les œuvres sociales de son personnel, mais ou les dysfonctionnements sont majeurs !  une opacité sur les caisses, des revendications qui se multiplient !  voir des foyers de contestations sévères comme ca dans 3 villes en même temps n’est pas un bon signe. C’est peut être pour ca que M. Moukhariq est venu à la rescousse dernièrement pour chercher une solution miracle à des problèmes et des cumuls de mauvaise gestion qui sont devenus insolubles et surtout publics!

Sources :

https://www.facebook.com/groups/monadilou.releveurs/1500554936899364/?notif_t=group_activity

Mouvement Amendis

Association France liberté + Publications de l’élu de salé Soudou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s